Quantcast
Channel: Histoire de la Bibliophilie
Viewing all articles
Browse latest Browse all 463

Pierre-Henri Larcher (1726-1812), de Dijon à Harvard

0
0

Rue et église Saint-Pierre, à Dijon

D'une famille avantageusement connue dans la magistrature, originaire d'Arnay-le-Duc [Côte-d'Or] et passée au XVIIe siècle à Beaune [Côte-d'Or], puis Dijon [Côte-d'Or], Pierre-Henri Larcher est né le 12 octobre 1726 à Dijon, rue Saint-Pierre [aujourd'hui rue Pasteur], dernier des quatre enfants de Henri Larcher (1684-1738), trésorier de France, et de Pétronille-Marie Gautier (1693-1757), apparentée à la famille Bossuet, mariés en l'église Saint-Pierre de Ouges [Côte-d'Or] le 2 juin 1722. Il fut baptisé le 14 octobre suivant, en l'église Saint-Pierre [démolie en 1793].

Arbre généalogique simplifié

Orphelin de père avant d'avoir 12 ans, il fit ses humanités chez les Jésuites, d'abord à Dijon, puis à Pont-à-Mousson [Meurthe-et-Moselle]. 

Collège de Laon, 34 rue de la Montagne-Sainte-Geneviève, Paris

Destiné à la magistrature, il préféra s'établir à Paris, dans le collège de Laon, rue de la Montagne-Sainte-Geneviève [Ve], pour étudier les lettres et les sciences.


Dès le début de son séjour à Paris, il rassembla une assez nombreuse bibliothèque, dont il vendit des exemplaires pour financer un voyage en Angleterre, en 1748, fait à l'insu de sa famille, dans le but de se perfectionner dans la langue anglaise : le Père Louis Patouillet, jésuite, avait accepté de recevoir et de faire parvenir à leur destination les lettres qu'il écrivait de Londres à sa mère, mais qu'il datait de Paris. Àl'amour de l'anglais, Larcher joignait celui du grec.



De retour à Paris, il publia, anonymement, des traductions : Électre d'Euripide, tragédie traduite du grec (Paris, Cailleau, 1750, in-12), « Discours[de Pope] sur la poésie pastorale » (In [Boulenger de Rivery] Mélange littéraire, ou Remarques sur quelques ouvrages nouveaux. Berlin [Paris], s.n. [Duchesne], 1752, in-12, p. 19 [i.e. 163]-174), 


Observations sur les maladies des armées dans les camps et dans les garnisons […]. Par M. Pringle, docteur en médecine (Paris, Ganeau, 1755, 2 vol. in-12), 


Essai sur le blanchiment des toiles, traduit de l'anglois de M. Home (Paris, Ganeau, 1762, in-8), 


Histoire des amours de Chéréas et de Callirrhoë, traduite du grec (Paris, Ganeau, 1763, 2 vol. in-8), qui lui valut d'être élu membre non résident de l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon, 


et Essai sur le Sénat romain. Traduit de l'anglois de M. Chapman (Paris, Ganeau, 1765, in-12).


Larcher dut une grande part de sa célébrité à une polémique avec Voltaire, qui avait publié, sous le pseudonyme de « feu l'Abbé Bazin », 


La Philosophie de l'histoire (Genève, Aux dépens de l'Auteur, 1765, in-8 ; Utrecht, Aux dépens de la Compagnie, 1765, in-12 ; Amsterdam, Changuion, 1765, in-8 et in-12), ouvrage dédié à Catherine II, impératrice de toutes les Russies, et « Offert très-humblement par le neveu de l'Auteur ». Outre des erreurs, cet ouvrage renfermait des propositions hardies qui l'ont fait condamner.
A l'instigation de l'abbé Mercier de Saint-Léger, Larcher en releva les erreurs dans son ouvrage intitulé 


Supplément à la Philosophie de l'histoire de feu M. l'abbé Bazin, nécessaire à ceux qui veulent lire cet ouvrage avec fruit (Amsterdam, Changuion, 1767, in-8). Ce livre, rempli d'une solide érudition, rendit furieux Voltaire, qui y répondit par des injures, dans une diatribe intitulée La Défense de mon oncle contre ses infâmes persécuteurs. Par A....T de V****(Genève, 1767, in-8), qui fut condamnée à Rome en 1771. Larcher répliqua par sa 


Réponse à la Défense de mon oncle, précédée de la mort de l'abbé Bazin ; et suivie de l'Apologie de Socrate, traduite du grec de Xénophon (Amsterdam, Changuion, 1767, in-8), puis cessa de répondre à Voltaire.



Pendant ses travaux de traduction d'Hérodote, Larcher composa un Mémoire sur Vénus, auquel l'Académie royale des inscriptions & belles-lettres a adjugé le prix de la Saint Martin 1775 (Paris, Valade, 1775, in-12) et traduisit 


L'Expédition de Cyrus dans l'Asie supérieure, et la Retraite des dix mille. Ouvrage traduit du grec (Paris, Frères De Bure, 1778, 2 vol. in-12).

Les travaux de l'Académie royale des inscriptions et belles-lettres, dans laquelle il fut reçu le 10 mai 1778, auxquels il prit une part fort active [Mémoires de littérature, tirés des registres de l'Académie. Paris, 1786-1808, t. 43-48], le détournèrent un peu de sa traduction d'Hérodote, qui ne parut qu'en 1786 : 


Histoire d'Hérodote, traduite du grec (Paris, Musier et Nyon l'aîné, 1786, 7 vol. in-8).


Pendant la Révolution, Larcher vécut dans une retraite profonde, ne s'occupant que de littérature, et fut peu inquiété. 

Bibliothèque de l'Institut
Dessiné et gravé par Augustin-François Lemaître (1797-1870)
In Dictionnaire de l'Académie française (1835, 6e éd., t. II, vignette de titre)

Il entra à l'Institut de France le 5 thermidor An IV [23 juillet 1796] et fut attaché à la section des langues anciennes de la classe de littérature et beaux-arts.
Il fit paraître une nouvelle édition de son Histoire d'Hérodote, revue, corrigée et considérablement augmentée (Paris, Guillaume De Bure l'aîné et Théophile Barrois père, An XI-1802, 9 vol. in-4), avant d'être nommé, le 6 mai 1809, professeur de littérature grecque dans la Faculté des lettres de l'Académie de Paris, mais dispensé de leçons étant donné son grand âge.

Il mourut le 22 décembre 1812, à son domicile, 104 rue de la Harpe [Ve], des complications d'une chute, qui n'avait pourtant touché qu'un membre supérieur.


Le catalogue de sa bibliothèque fut imprimé l'année suivante, annonçant la parution de l'ordre des vacations « dans le courant de décembre 1813. » : Catalogue des livres rares et précieux de la bibliothèque de feu M. Pierre-Henri Larcher, membre de l'Institut impérial de France et de la Légion-d'Honneur, honoraire de l'Académie des Sciences de Dijon, et Professeur de Littérature grecque dans la Faculté des Lettres de l'Académie de Paris (Paris, De Bure frères, 1813, in-8, [4]-xxxvj-276 p., 2.143 lots).
Avec « Avertissement » par les frères De Bure, « Notice sur la vie et les écrits de feu M. Larcher » par l'helléniste Jean-François Boissonade, « Table alphabétique des noms des auteurs, et des titres de leurs ouvrages » et « Seconde table, contenant les titres des livres sans noms d'auteurs ». Toutes les classes, à l'exception de la Jurisprudence, présentaient des articles de la plus grande rareté : Théologie [103 lots = 4,80 %], Jurisprudence [8 lots = 0,37 %], Sciences et Arts [264 lots = 12,31 %], Belles-Lettres [1.174 lots = 54,78 %], Histoire [594 lots = 27,71 %].



Le même catalogue fut utilisé pour la vente, augmenté de l'« Annonce » des vacations et avec des feuillets du du faux titre et du titre réimprimés : Catalogue des livres rares et précieux de la bibliothèque de feu M. Pierre-Henri Larcher, membre de l'Institut de France et de la Légion d'Honneur, honoraire de l'Académie des Sciences de Dijon, et Professeur de Littérature grecque dans la Faculté des Lettres de l'Académie de Paris (Paris, De Bure frères, 1814, in-8, [3]-[1 bl.]-xxxvj-276-3-[1 bl.] p., 2.143 lots).
La vente eut lieu, 30 rue des Bons-Enfants, du lundi 7 novembre au samedi 3 décembre 1814, en 24 vacations. Les 20 premiers numéros, rares et précieux, furent vendus à la fin : les 12 premiers lors de la 24evacation, les numéros 13 à 20 lors de la 23e vacation.


1. Sacræscripturæ veteris novæque omnia, græce. Venetiis, in ædibus Aldi, 1518, in-fol., m. bl., dent., l. r. 261 fr.


12. Biblia Sacra latina. Charactere gothico majori quem formæappellant, 2 vol. in-fol. goth., m. bl. dent. Bible de Gutenberg sur papier, exemplaire complet. Adjugé 2.120 fr. à Payne & Foss, Londres, pour John Lloyd. Aujourd'hui à la Bibliothèque Widener de l'Université Harvard.


35. Philonis Judæi Opera, gr. et lat. ex recens. et cum notis Th. Mangey. Londini, Innys, 1742, 2 vol. in-fol., m. r., Ch. Mag. 240 fr.
72. Sermons du P. Bourdaloue, de la Compagnie de Jésus. Paris, Rigaud, 1707, 16 vol. in-8, m. r. 222 fr.
124. Omnia Platonis Opera, græce, (ex recensione Marci Musuri et Aldi Manutii). Venetiis, in ædibus Aldi, 1513, in-fol., m. r. Première édition. 249 fr.
125. Platonis Opera, gr. et lat. ex nova Joan. Serrani interpr. ex recens. H. Stephani. Excud. H. Stephanus, 1578, 3 vol. in-fol., m. r. 190 fr.


147. Aristotelis Opera omnia, græce. Venetiis, Aldus Manucius, 1495, 6 tom. en 4 vol. in-fol., v. f. Première édition. 436 fr.
253. Caii Plinii Secundi Historiæ naturalis libri XXXVII. Venetiis, Joannes de Spira, 1469, in-fol., m. r., dent., tabis, dent. Première édition. Extrêmement rare. 1822 fr.
277. Pedacii Dioscoridis Anazarbei de materia medica libri sex. de Alexipharmacis et Theriacis libri tres. Nicandri Thiriaca et Alexipharmaca, cum scholiis, (hæc omnia græce). Venetiis, apud Aldum, 1499, in-fol., m. r. Avec les 10 feuillets de scholies sur Nicandre, qui manquent dans presque tous les exemplaires. 201 fr. 50 c.
385. Demetrii Chalcondylae erotemata. Manuelis Moschopuli erotemata, Georgii (Gregorii) Corinthi archiepiscopi libellus de dialectis græcorum, græce. (Mediolani, circa 1493), in-fol., m. viol., dent., doub. de tabis, dentelle. Première édition. 357 fr.
419. Suidæ Lexicon, gr. et lat. ex recens et cum notis Ludolphi Kusteri. Cantabrigiæ, typ. acad. 1705, 3 vol. in-fol. v. b. Ch. Mag. 214 fr.


424.Thesaurus linguæ græcæ, ab Henr. Stephano constructus. Anno 1572, excudebat Henr. Stephanus, 5 tom. en 4 vol. in-fol., v. f. = Glossaria duo e situ vetustatis eruta, ad utriusque linguæcognitionem, auct. H. Stephano. Anno 1573, excudebat Henr. Stephanus, in-fol. v. f. 482 fr.


428. Benj. Hederici Lexicon manuale græcum, omnibus sui generis lexicis longe locupletius, recensitum et plurimum auctum a Sam. Patrick ; hanc tertiam edit. curavit Guil. Young. Londini, Innys, 1755, 1 tom. rel. en 4 vol. in-4. dem. rel. Interfolié avec additions et augmentations. 1.780 fr.
481. Rhetores græci : scilicet, Aphthonii Sophistæprogymnasmata. Hermogenis ars Rhetorica. Aristotelis Rhetorica, etc. græce. Venetiis, in ædibus Aldi, 1508 et 1509, 2 vol. in-fol., m. r. 650 fr.
528. Isocratis Orationes, græce, ex recensione Demetrii Chalcondylæ. Mediolani, Henr. Germanus et Sebastianus ex Ponte Tremulo, 1493, in-fol., m. viol. dent. Première édition. 620 fr.
543. Demosthenis Orationes diligenti recognitione emendatæ, græce, studio Joan. Bernardi Feliciani. Venetiis, Franc. Bruccioli, 1543, 3 vol. in-8, m. r. dent. 201 fr.
579. M. T. Ciceronis Opera, (cum animadversionibus et notis Petri Victorii). Venetiis, L. A. Junta, 1534 et suiv., 4 vol. in-fol., v. f. 202 fr.

Librairie Martial Duvert

583. M. T. Ciceronis Opera, cum delectu commentariorum, studio Jos. Oliveti. Paris, Coignard, 1740, 9 vol. in-4, v. m. 375 fr.
635. Planudis Rhethoris anthologia epigrammatum græcorum, græce, cum scholiis græcis, ex recensione Joan. Lascaris Rhindaceni. (Editio litteris capitalibus excusa). Florentiæ, per Laur. Franc. de Alopa, 1494, in-4, m. viol. dent. Première édition. 280 fr.
645. Analecta veterum poetarum græcorum, gr. editore Rich. Fr. Ph. Brunck. Argentorati, J. H. Heitz, 1772, 3 vol. in-4, m. r. Gr. Pap. de Hollande. 281 fr.
653. GnomæMonostichæ, sive sententiæ ex diversis poetis. Musæi grammatici de Herone et Leandro poematium, græce, cura Joannis Lascaris. (Editio litteris capitalibus excusa). Florentiæ, (circa 1494), in-4, m. r. Première édition. 350 fr.
668. Theocriti Idyllia, et Hesiodi opera et dies, græce. (Mediolani, circa 1481), in-fol. m. r. dent. Première édition. Acheté 1.001 fr. à la vente Léon d'Ourches [déc. 1811]. 1.001 fr.
669. Theocriti EclogæXXX, etc. nec non Hesiodi Ascræi Theogonia, scutum Herculis et Georgicon libri duo, græce. Venetiis, Aldus Manutius, 1495, in-fol., m. bl. 200 fr. 05 c.
671. Theocriti, Bionis et Moschi quæ supersunt ; Dosiadæ Rhodii, aræ; Callimachi hymni et epigrammata, græce (ex recensione Rich. Franc. Phil. Brunck). Argentorati, Jo. H. Heitz, 1772, in-8, tiré sur Pap. de Holl. in-4, m. r. dent. 200 fr.
677. Homeri Opera omnia, græce, ex recens. Demetrii Chalcondyli Atheniensis et Demetrii Cretensis, cum præfatione latina Bern. Nerlii, typographi. Florentiæ, Nerlius, 1488, 2 tom. en 1 vol. in-fol., m. r. Première édition. 1.122 fr.
678. Homeri Ilias et Odyssea, Batrachomiomachia et hymni ; accedit vita Homeri per Herodotum et Plutarchum, græce (ex recensione Aldi Pii Manutii). Venetiis, Aldus, (circa anno 1504), 2 vol. in-8, m. viol. dent. Sur vélin. Adjugé 2.900 fr. à A.-A. Renouard, pour lord Spencer : « Lorsque j'achetai cet Homère j'entendis autour de moi vingt personnes dire : Ah tant mieux ! ce beau livre restera en France. » [Catalogue de la bibliothèque d'un amateur. Paris, Renouard, 1819, t. III, p. 270].
681. Homeri Opera, græce, cum commentariis græcis Const. Eustathii, archiepiscopi Thessalonicensis. Romæ, Bladus, 1542, 4 vol. in-fol., v. m. 640 fr.
699. Homeri Carmina, græce. (Ilias) cum brevi annotatione. Accedunt variælectiones, curante C. G. Heyne. Lipsiæ, in libraria Weidmanniana, 1802, 8 tom. rel. en 16 vol. in-8, m. bl. dent. Pap. de Hollande. 260 fr.
738. Orphei Argonautica, Hymni, etc. græce. Florentiæ, Phil. Junta, 1500, in-4, m. r. dent. Première édition. 250 fr.
811. Apollonii Rhodii Argonautica, græce, cum scholiis græcis, ex recensione Joan. Lascaris. (Editio litteris capitalibus impressa). Florentiæ, 1496, in-4, vél. Première édition. 192 fr.
831. Oppiani de Venatione libri IV, et de Piscatione libri V, græce et lat. cum paraphrasi græca librorum de aucupio ; curavit Joh. Gottl. Schneider. Argentorati, Koenig, 1776, in-4, m. r. Papier de Hollande. 1 des 4 ex. 400 fr.
280.Euripidis Tragoediæ, Medea, Hippolytus, Alcestis et Andromache, ex recens. J. Lascaris. (Editio litteris capitalibus excusa). Florentiæ, (circa 1495), in-4, m. r. dent. Première édition. 280 fr.
947. Aristophanis Comoediæ, gr. et lat. studio Ric. Fr. Ph. Brunck. (Argentoratri), 1783, 4 tom. rel. en 9 vol. in-8, m. r., pap. de Holl. 380 fr.
996. P. Virgilii Maronis Bucolica, Georgica et Æneis. Venetiis, Vendelinus de Spira, 1470, in-fol., m. r. dent. Sur vélin. Première édition avec date des Œuvres de Virgile. 2.000 fr.
997. Virgilius (ex recensione A. Navageri). Venetiis, in ædibus Aldi, 1514, in-8, m. viol. dent. 226 fr.
999. Pub. Virgilii Maronis Opera, Nic. Heinsius, Dan. filius e membranis compluribus, iisque antiquissimis recensuit. Amstelodami, ex officina Elzeviriana, 1676, in-12, m. violet, dent., doub. de tabis, dent. Ch. Max. 280 fr.
1.102. Opera Aurelii Clementis Prudentii. (Daventriæ, Rich. Paffroed, circa 1492), in-4, m. r. dent. Première édition. 176 fr.
1.338. Auli Gellii noctes Atticæ, ex recognitione Joannis Andreæ, episcopi Aleriensis. (Romæ), in domo Petri de Maximis, 1469, in-fol., m. viol. dent. doub. de tab., dent. Première édition. 860 fr.



1.559. Strabonis rerum Geographicarum libri XVII, gr. et lat. cum notis var. (studio Th. Janssonii ab Almeloveen). Amstel., Wolters, 1707, 2 tom. en 1 vol. in-fol., vélin, dent., Ch. Mag. 219 fr.
1.576. C. Julii Solini ad adventum Polihistor, sive de situ orbis ac mundi mirabilibus liber, ex recensione Guillelmi Tardivi. (Parisiis, Petrus Cæsaris et Joan. Stol, circa 1472), in-4, m. viol. dent. 219 fr.
1.647. L'Art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, etc. (publié par D. Fr. Clément). Paris, Jombert, 1783, 3 vol. in-fol. v. m. 248 fr. 5 c.
1.707. Histoire d'Hérodote, trad. du grec, avec des remarques historiques et critiques, un essai sur la chronologie d'Hérodote et une table géographique, par M. Larcher. Paris, Musier, 1786, 7 vol. in-4, m. r. Gr. Pap. Vél.Tiré à 12 ex. sur ce papier. 200 fr.
1.742. Diodori Siculi Bibliothecæ historicælibri qui supersunt, gr. et lat. ex recens. P. Wesselingii. Amstel., Wetstenius, 1746, 2 vol. in-fol., v. f. Ch. Mag. 322 fr.
1.782. Caii Julii Cæsaris quæ extant, cum annotat. Sam. Clarke. Londini, Tonson, 1712, in-fol., fig., m. bl., l. r. 310 fr.
1.791. Dionysii Halicarnassensis Antiquitatum romanorum libri, nec non opuscula varia, gr. et lat. ex recens. Jo. Hudsoni. Oxoniæ, e Theat. Sheldon, 1704, 2 vol. in-fol., m. r., gr. pap., Ch. Mag. 459 fr.
1.798. Titi Livii Patavini Historiarum libri qui supersunt, cum notis variorum, curante Arn. Drakenborch. Lugd. Bat., Luchtmans, 1738, 7 vol. in-4, vél., Ch. Mag. 494 fr.
1.838. Ammiani Marcellini Historiarum libri qui extant, ex recognitione Angeli Sabini. Romæ, Georgius Sachsel et Barthol. Golsch, 1474, in-fol., m. r. dent. Première édition. 560 fr.
1.878. Mémoires pour servir à l'histoire de madame de Maintenon, et à celle du siècle passé (par de la Beaumelle). Amst., 1755, 6 vol. in-12, v. m., pap. de Hollande = Lettres de madame de Maintenon (recueillies par de la Beaumelle). Amst., 1756, 9 vol. in-12, v. m. pap. de Hollande. 301 fr.



1.941. L'Antiquité expliquée et représentée en figures, par dom Bern. de Montfaucon. Paris, Delaulne, 1719, 10 vol. in-fol., v. b., gr. pap. = Supplément de l'Antiquité expliquée, par le même. Paris, 1724, 5 vol. in-fol., fig., v. b. gr. pap. 1.201 fr.
2.012. The Antiquities of Athens measured and delineated by James Stuart and Nic. Revett. London, Haberhorn, 1762, and John Nichols, 1787, 2 vol. in-fol. atlant., fig., m. r. dent. et dem. rel. 270 fr.
2.047. Photii Biblioteca librorum quos legit et censuit, græce edidit Dav. Hoeschelius, latine reddidit et scholiis auxit And. Schottus. Rothomagi, Berthelin, 1653, in-fol. m. r. dent. Ch. Mag. 200 fr.


2.095. Plutarchi quævocantur parallela, hoc est vitæillustrium virorum græci nominis ac latini, græce. Venetiis, in ædibus Aldi, 1519, in-fol., m. citr. dent. Reliure dans le genre de celles de Grolier, portant « M. Laurini et amicorum », avec la devise « Virtus in arduo ». 300 fr.

Viewing all articles
Browse latest Browse all 463