Quantcast
Channel: Histoire de la Bibliophilie
Viewing all articles
Browse latest Browse all 463

La Bibliothèque de Méon, placée deuxième, après celle de La Vallière

0
0
Dominique-Martin Méon naquit le 1er septembre 1748 en Lorraine,  à Saint-Nicolas-de-Port (Meurthe-et-Moselle). Il trouva un emploi au ministère de la Guerre, où il fut attaché au service administratif des munitions de cavalerie. Après le retour d’Égypte de Bonaparte, à la fin de 1799, il fut destitué. Pour subsister, il fut bientôt obligé de vendre la bibliothèque de choix, qu’il avait formée pendant un quart de siècle, particulièrement pendant la période révolutionnaire.

C’est Pierre-François Bleuet, libraire depuis 1784, d’abord au Havre, puis à Paris, place de l’École, qui publia le Catalogue des livres précieux, singuliers et rares, tant imprimés que manuscrits, qui composaient la Bibliothèque de M. ** (Paris, Bleuet jeune, an XII-1803, in-8, xxiv-522-4-[2] p., 4.166 lots) :

« La Bibliothèque dont nous publions le Catalogue présente dans son ensemble une des plus riches collections qu’on ait offertes depuis vingt ans à la curiosité des amateurs. En effet, depuis la vente de la fameuse Bibliothèque du Duc de la Vallière, il ne s’en est point présenté en ce genre qui offrît autant d’intérêt que celle-ci, par la variété des ouvrages, le choix des exemplaires, ou l’excellence des éditions. »

Les bibliographes font, encore aujourd’hui, beaucoup de cas du catalogue de cette bibliothèque. La vente se fit rue des Fossés Montmartre, du 23 brumaire [15 novembre 1803] au 16 nivôse an XII [7 janvier 1804], en 42 vacations. Cette vente mémorable, qui trouva peu d’amateurs au milieu des guerres du Consulat, donna le spectacle d’un étrange rabais infligé aux livres les plus précieux et ne produisit environ que le huitième de ce qu’elle aurait pu produire. Le jeune Alexandre de Soleinne (1784-1842) y commença sa bibliothèque, en achetant autant de livres que ses moyens pécuniaires lui permirent de le faire.

368.Missae ac Missalis anatomia, hoc est dilucida ad minutissimas usque particulas Missae ac Missalis enucleatio. Impressum anno 1561, in-8, mar. r. lav. réglé, rel. de Padeloup. Livre rarissime, inconnu à la plupart des bibliographes. Ex. de Girardot de Préfond. 61 fr. 5 c.
537.L’Encyclopédie, ou Dictionnaire des sciences, arts et métiers, rédigé par Diderot et d’Alembert. Paris, Briasson, 1751, 35 vol. in-fol., v. m. (Première édition). 520 fr.
766.Histoire naturelle, générale et particulière, avec la description du cabinet du Roy ; par MM. de Buffon et d’Aubenton. Paris, imprim. Royale, 1749, 38 vol. in-4, cart. non rognés, dos de veau fauve. Première édition et exemplaire unique.
767.Histoire naturelle des oiseaux, par M. de Buffon. Paris, impr. Royale, 1771, et ann. suiv., 10 vol. gr. in-fol., cart. non rognés, dos de veau fauve. On y a joint les Scarabées qui forment un 11e vol.
Les deux articles766-767 vendus ensemble 3.801 fr. Ces deux ouvrages ont été achetés à la vente Anisson du Péron (numéros 183 et 236).
944.L’Escalier des sages, ou la Philosophie des anciens, avec de belles figures ; par un amateur de la vérité (Barent Comders van Helpen). Groningue, 1689, in-fol. mar. r. 36 fr. 5 c.
1.186.Toutes les Œuvres de Jacq. Calot. Paris, Fagnani, 2 vol. in-fol., mar. r. Ex. Pompadour. 120 fr. 5 c.
1.367.Les Œuvres de Virgile, traduites en françois, le texte vis-à-vis la traduction, ornées de fig. en taille douce, avec des remarques ; par l’abbé des Fontaines. Paris, Quillau, 1743, 4 vol. gr. in-8, fig. mar. bl. rel. de Derome. 57 fr. 5 c.
1.385.M. Annaei Lucani poetae ac oratoris clarissimi Pharsalia : cum familiari atque perlucidâ annot. Petri de Ponte caeci Brugensis, quâ singularum lectionum sententiae vel minimis historiographiae ac poetices tyrunculis facilè enotescunt. Parrhisiis, Guielmum Lerouge, 1512, in-8, mar. r. Édition de la plus grande rareté. Ex. vendu 131 liv. à la vente Mérigot (n° 1.805). 139 fr.
1.495.Le Champion des dames. Paris, Galiot Dupré, 1530, in-8, fig. mar. bl. lav. rég. Édition rare et recherchée. Ex. de Girardot de Préfond. 36 fr. 5 c.
1.589.Les Marguerites de la Marguerite des princesses, très-illuste Royne de Navarre. Lyon, de Tournes, 1547, 2 vol. in-8, mar. r. rel. de Derome. 36 fr.
1.616.Œuvres de P. Ronsard, gentilhomme Vendomois, rédigées en 10 tomes. Paris, Buon, 1587, 5 vol. in-12, mar. r. bl. et cit., rel. uniforme. Ex. de La Vallière (n° 3.162). 56 fr.
1.692.La Guirlande de Julie, offerte à Mademoiselle de Rambouillet, par le marquis de Mautausier. Paris, Didot jeune, 1784, in-8, sur peau de vélin, dos de mar. 104 fr.


1.710.Contes et Nouvelles en vers, par la Fontaine, avec les figures de Romain de Hodge [sic]. Amst., Brunel, 1699, 2 tomes en 1 vol. in-8, mar. r. Ex. de Piron. 95 fr.
1.714 [i.e. 1.715]. Œuvres complettes d’Alexis Piron, publiées par Rigoley de Juvigny. Paris, Lambert, 1776, 8 vol. in-8 (pap. de Holl.), mar. r. rel. de Derome. 137 fr.  


1.882.Recueil de pièces choisies rassemblées par les soins du Cosmopolite. Ancône, Uriel, 1735, in-4, mar. v. dent. Ce recueil, de la plus grande rareté, fait par le duc d’Aiguillon d’alors, et imprimé chez lui et par lui, à Verret en Lorraine, est une collection des pièces les plus impies et les plus libres connues dans ce temps. Cet ouvrage n’a été tiré qu’à 7 ex. 300 fr.
1.962.Les Aventures périlleuses du brave et valeureux héros Thewerdanck, écrites en vers Teutoniques ; par Melchior Pfintzing, et ornées de 118 figures allégoriques, gravées en bois. Ausbourg, Hansen Schoensperger l’aîné, 1519, in-fol., mar. r. rel. de Derome. Ouvrage magnifique et d’une grande rareté, dont l’exécution est regardée comme un des plus beaux chef-d’œuvres de l’imprimerie ; les 118 estampes allégoriques ont mérité d’être attribuées pendant longtemps au célèbre Dürer. Cet ex. a appartenu à Girardot de Préfond. 130 fr.
2.016.Moralité de la vendition de Joseph, fils du patriarche Jacob, à 49 personnages. Manuscrit figuré sur vélin, in-fol., goth. de forme longue, mar. bl. dent. doublé de moire. 120 fr. 5 c. à Soleinne. 


2.452. Œuvres de Me François Rabelais, ornées de figures en taille-douce gravées par Bernard Picart. Amst., Fred. Bernard, 1741, 3 vol. in-4. G. P. mar. r. doublé de moire, dent. Magnifique exemplaire, satiné, relié à Londres par H. Walther. 479 fr.
2.610.Le Roman de Merlin l’enchanteur. Paris, Ant. Vérard, 1498, 3 vol. pet. in-fol. goth., v. f. fil. d. s. t. 72 fr.

2.612.Gyron le Coutoys. Paris, Ant. Vérard, s. d., in-fol. goth. mar. cit. Magnifique exemplaire. 90 fr. 

2.961.Libro della origine delli volgari proverbi di Aloyse Cynthio. In Venegia, per Maestro Bernardino et Vitali Fratelli, 1526, in-fol. mar. r. Ouvrage d’une excessive rareté, rempli d’obscénités, supprimé et brûlé par l’Inquisition. Exemplaire qui vient de la bibliothèque de Paris de Meyzieu, avec une lettre de Girardot de Préfond sur la recherche inutile qu’il fit pendant 30 ans de cet ouvrage que le hasard seul lui procura, et qui annonce cet exemplaire comme celui de l’auteur même. 506 fr.
3.000.Omnia Andreae Alciati Emblemata. Antverpiae, Plantin, 1577, in-8, fig. en bois, v. f. à comp. (rel. anc.). Ex. de Beaucousin. 68 fr.
3.046.Œuvres d’Alain Chartier, en son vivant secrétaire du roy Charles VII. Paris, Galiot Dupré, 1529, in-8, mar. cit. rel. de Padeloup. Ex. La Vallière (n° 2.793). 78 fr. 10 c.
3.065.Œuvres de Fontenelle, édition enrichie de figures gravées par Bernard Picart. La Haye, Gosse et Néaulme, 1728, 3 vol. in-fol. G. P. mar. bl. (lavé-réglé). 300 fr.
3.072.Collection d’ouvrages imprimés par ordre du comte d’Artois. Chez Fr. Ambr. Didot l’aîné (Vulgairement dite Collection d’Artois), 64 vol. in-18, papier fin d’Annonay, mar. rouge dent. doublés de moire, reliure très élégante de Bozerian l’aîné. Cette précieuse collection, livrée en feuilles à la reliure, est conservée dans toute la grandeur de ses marges. On l’a ornée de plus de deux cents cinquante figures avant lettres, prises de différentes éditions des ouvrages qui la composent ; on y a joint des portraits et eaux-fortes. Toutes ces figures sont en doubles et coloriées avec le plus grand soin. 1.450 fr.
3.130.Description générale et particulière, ou Voyage historique, topographique et pittoresque de la France. Paris, Pierres et Lamy, 1781 et ann. suiv., 12 vol. gr. in-fol., fig., v. m. f. d. s. t. (les trois derniers en feuilles et en cahiers). Très bel exemplaire de souscription provenant de la bibliothèque de Paignon-Dijonval. 499 fr.
3.719.Recueil de chansons, vaudevilles, sonnets, épigrammes, épitaphes et autres vers satyriques et historiques, avec des remarques curieuses, depuis 1389 jusqu’à l’an 1747 inclusivement, 41 vol., précédé d’un Recueil d’anciennes chansons de différens auteurs, faites sous le règne de S. Louis et depuis. En tout 44 vol. in-fol. Manuscrit, mar. r. Recueil formé par M. de Maurepas. 2.850 fr.
3.767.Figures des monnoyes de France, publiées par J. Baptiste Haultin. Paris, 1619, in-4, mar. cit. à comp. Magnifique exemplaire d’un livre très rare. 450 fr.
3.876.Recueil de peintures antiques. Paris, Hypp.-Louis Guerin et L.-Franç. Delatour, 1757. – La Mosaïque de la Palestine, 1760, gr. in-fol., mar. r. tabis. Ouvrage très rare, publié par le comte de Caylus, qui n’a été tiré qu’à 30 ex. Celui-ci est un des trois coloriés par lui-même. 851 fr.
3.953.Catalogue des livres de la bibliothèque de M. le Duc de la Vallière. Paris, Debure, 1783, 6 vol. in-8, G. P. de Holl. cart. non rognés, dos de m. r. (avec les prix). Il n’y a eu que 12 exemplaires tirés sur ce papier. 91 fr.

4.052. Dictionnaire historique et critique de Pierre Bayle. Rotterdam, 1720, 4 vol. in-fol. G. P. de Holl. mar. violet, dent. doublé de tabis, lavé-réglé. Ex. très précieux, dans lequel on trouve, à la tête de l’Épître dédicatoire, les vers adressés au Régent, supprimés dans les autres exemplaires de la même édition. On y a joint la vie de Bayle par Desmaizeaux, de l’édition de 1740, tirée également en grand papier. Il n’a paru dans le commerce, depuis nombre d’années, que trois exemplaires aussi complets que celui-ci. Il a passé du cabinet de Randon de Boisset dans celui de d’Hangard, à la vente duquel il fut acheté 1.400 liv. au mois de mars 1789 (n° 2.451). 1.173 fr.
4.088.Raccolta de quadri piu cospicui del Palazzo Gran-Ducale in Firenze. Firenze, 1764, in-fol. Atlant. cart. dos de v. f. Cet exemplaire, qui vient du cabinet du général marquis Manfredini, est un des trois tirés avant la lettre. 100 fr.   

4.136.Histoire des empereurs romains, depuis Jules-César jusques à Posthumus, avec toutes les Médailles d’argent qu’ils ont fait battre de leurs temps, par J. B. Haultin. Paris, Sommaville, 1645, in-fol. Extrêmement rare. Non vendu.    

Les connaissances que Méon avait acquises en bibliographie le firent employer comme surnuméraire à la section des manuscrits de la Bibliothèque impériale, où il fut chargé de dresser le catalogue des manuscrits français et en langues modernes : son travail laisse beaucoup à désirer sous le rapport de l’exactitude. Suspendu de ses fonctions pendant quelque temps, par suite d’une décision des conservateurs, Méon fut réintégré par ordre supérieur, et nommé en 1826 conservateur adjoint de la Bibliothèque royale ; il reçut en même temps la croix de la Légion d’honneur et une pension de 1.200 francs. Il mourut à Paris le 5 mai 1829.

Méon contribua à la résurrection de la littérature française médiévale. On lui doit en effet plusieurs éditions d’anciens ouvrages : Blasons, poésies anciennes recueillies par D. M. M. (Paris, Guillemot, 1807, in-8) ; Fabliaux et contes des poètes françois des xi, xii, xiii, xiv et xve siècles (Paris, B. Warée oncle, 1808, 4 vol. in-8) ; Le Roman de la Rose par Guillaume de Lorris et Jehan de Meung (Paris, P. Didot l’aîné, 1814, 4 vol. in-8) ; Nouveau recueil de fabliaux et contes inédits, des poètes françois des xiie, xiiie, xive et xve siècles (Paris, Chasseriau, 1823, 4 vol. in-8) ; Le Roman du Renart (Paris, Treuttel et Würtz, 1826, 4 vol. in-8). Il prit part aussi à l’édition de Le Roman de Rou et des ducs de Normandie, par Robert Wace (Rouen, Edouard frère, 1827, 2 vol. in-8), des Lettres de Henri VIII à Anne Boleyn (Paris, Crapelet, s.d. [1826]) et de Les Hommes de la Révolution peints d’après nature, par Coste d’Arnobat (Paris, 21 janvier 1830).  

Viewing all articles
Browse latest Browse all 463